under toolbar
banniere verticale

Thèmes

Le Livre

livraison_reduction28982

« Chrétiennes méditations »

Théorie et pratique chez Dietrich Bonhoeffer

image Théorie et pratique chez Dietrich Bonhoeffer





Disponibilité

Internet (1 ex.)
Alès (1 ex.)
Cholet (avec délai)
Paris (1 ex.)
Rennes (avec délai)
Contactez-nous pour plus de renseignements.
ISBN :
9782701000831
Editeur :
Auteur :
Collection :
Info :
526 pages - BROCHE - - Prix 79,00 € Livraison reduite
Thèmes :
Statut :
Neuf
4e de couverture :
Au premier niveau de cette étude revit un homme, un auteur à succès des années 60. Il fallait reprendre le dossier Bonhoeffer, confronter l’image qu’on s’était formée de lui, il y a 10-15 ans, avec l’ensemble des documents le concernant et qui sont maintenant inaccessibles. On avait surtout retenu, alors, les intuitions du prisonnier ; il est devenu possible des situer dans un itinéraire. Quel homme se dégage de cette épreuve de relecture ? Un être à la fois plus complexe et plus cohérent.

Au deuxième niveau est étudiée la théologie de Bonhoeffer et sa concentration sur l’éthique. Cet homme à la vie bien remplie avait un regret, tandis qu’il attendait son exécution : celui de n’avoir pas composé d’Ethique, discipline généralement dédaignée. Comment l’éthique a-t-elle pu attirer un esprit spéculatif ? Quelle éthique pouvait inspirer – ou découler de – tant d’engagements ? Et que serait une théologie soumise à a vérification de la pratique ?

Au troisième niveau, se perçoit quelque chose du sens de la foi et du sort de l’Eglise. Le cas Bonhoeffer a servi de révélateur à l’évolution du christianisme : de l’Eglise au monde. Ce passage mérité d’être examiné au ralenti. Un cas exemplaire ne peut qu’éclairer les appréciations et les décisions individuelles. Le dernier mot en pareille matière ne relève pas de la théorie. Quel est donc le statut de la pratique en régime chrétien ? On ne sait pas quel traité Bonhoeffer aurait composé là-dessus. On sait « seulement » ce qu’il a fait de sa vie et comment il est mort. Peut-être la vérité du christianisme se mesure-t-elle à sa faculté de nourrir de tels itinéraires.

Raymond MENGUS, né en 1938, est assistant à la Faculté de théologie catholique de Strasbourg. Il découvre Bonhoeffer en 1960, s’attache à lui de plus en plus à mesure qu’il fait meilleure connaissance avec ses écrits, ses inédits, son existence, ses amis et sa famille.
Au premier niveau de cette étude revit un homme, un auteur à succès des années 60. Il fallait reprendre le dossier Bonhoeffer, confronter l’image qu’on s’était formée de lui, il y a 10-15 ans, avec l’ensemble des documents le concernant et qui sont maintenant inaccessibles. On avait surtout retenu, alors, les intuitions du prisonnier ; il est devenu possible des situer dans un itinéraire. Quel homme se dégage de cette épreuve de relecture ? Un être à la fois plus complexe et plus cohérent.

Au deuxième niveau est étudiée la théologie de Bonhoeffer et sa concentration sur l’éthique. Cet homme à la vie bien remplie avait un regret, tandis qu’il attendait son exécution : celui de n’avoir pas composé d’Ethique, discipline généralement dédaignée. Comment l’éthique a-t-elle pu attirer un esprit spéculatif ? Quelle éthique pouvait inspirer – ou découler de – tant d’engagements ? Et que serait une théologie soumise à a vérification de la pratique ?

Au troisième niveau, se perçoit quelque chose du sens de la foi et du sort de l’Eglise. Le cas Bonhoeffer a servi de révélateur à l’évolution du christianisme : de l’Eglise au monde. Ce passage mérité d’être examiné au ralenti. Un cas exemplaire ne peut qu’éclairer les appréciations et les décisions individuelles. Le dernier mot en pareille matière ne relève pas de la théorie. Quel est donc le statut de la pratique en régime chrétien ? On ne sait pas quel traité Bonhoeffer aurait composé là-dessus. On sait « seulement » ce qu’il a fait de sa vie et comment il est mort. Peut-être la vérité du christianisme se mesure-t-elle à sa faculté de nourrir de tels itinéraires.

Raymond MENGUS, né en 1938, est assistant à la Faculté de théologie catholique de Strasbourg. Il découvre Bonhoeffer en 1960, s’attache à lui de plus en plus à mesure qu’il fait meilleure connaissance avec ses écrits, ses inédits, son existence, ses amis et sa famille.

Théorie et pratique chez Dietrich Bonhoeffer - par Raymond MENGUS - Editeur BEAUCHESNE



Top Ventes

Podcasts


Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Le Livre

livraison_reduction28982

« Chrétiennes méditations »

Top ventes

MULTIMEDIA


Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Viviane Rosen-Prest - Qui étaient les huguenots de Prusse ?
Alès 04.66.86.16.61 - Paris 01.42.45.07.44 - Cholet 02.41.58.01.17 - Rennes 09.73.88.08.09