under toolbar
banniere verticale

Thèmes

Le Livre

livraison_reduction28982

« Chrétiennes méditations »

Penser la foi

image Penser la foi




Disponibilité

En réimpression
Contactez-nous pour plus de renseignements.
Sous-titre :
Pour un libéralisme évangélique
ISBN :
9782911087547
Editeur :
Auteur :
Info :
160 pages - Broché - - Prix 20,00 € Livraison reduite
Thèmes :
4e de couverture :
Dans son avant-propos, André Gounelle précise :
J’ai intitulé ce recueil Penser la foi. Ce titre ne caractérise pas seulement la tâche propre du théologien telle que je l’ai toujours comprise. Il indique ce à quoi tout chrétien est appelé. Quand il reprend à son compte le commandement « Tu aimeras Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force » qui se trouve dans l’Ancien Testament (Dt 6, 4-5), Jésus, d’après les évangiles synoptiques, ajoute « de toute ta pensée ». Il ne s’agit pas, à proprement parler, d’une modification, car pour les Hébreux, le cœur, l’âme et la force englobent la pensée. Néanmoins, que le Nouveau Testament ait pris la peine de l’expliciter me paraît important et significatif. Il disqualifie ainsi nettement une foi qui mépriserait ou négligerait la pensée.
Le sous-titre exprime l’ambition de ce recueil : faire entendre un plaidoyer et fournir des éléments pour un libéralisme évangélique. Je n’entends évidemment pas formuler un ensemble de positions ou de doctrines qui constitueraient une « orthodoxie » ou une « dogmatique » libérale ; un tel projet se contredirait lui-même. Je signale d’abord quelques repères utiles ; c’est l’objet de la première partie qui tente de situer et de décrire, sans l’enfermer dans une définition, le libéralisme évangélique. Je suggère ensuite des pistes de réflexion ; ce que fait la deuxième partie qui esquisse une interprétation libérale de quelques thèmes de la pensée chrétienne.
L’expression libéralisme évangélique n’est pas nouvelle (au début du vingtième siècle, le pasteur Charles Wagner caractérise la paroisse du Foyer de l’Âme qu’il venait de fonder en la qualifiant d’« évangélique libérale »). Elle peut toutefois surprendre. En effet, dans le protestantisme, on a l’habitude d’opposer ceux qu’on nomme évangéliques (en fait des groupes plus ou moins fondamentalistes) aux libéraux. En parlant de libéralisme évangélique, je ne propose nullement une alliance contre-nature entre des courants diver… [lire +]
Dans son avant-propos, André Gounelle précise :
J’ai intitulé ce recueil Penser la foi. Ce titre ne caractérise pas seulement la tâche propre du théologien telle que je l’ai toujours comprise. Il indique ce à quoi tout chrétien est appelé. Quand il reprend à son compte le commandement « Tu aimeras Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force » qui se trouve dans l’Ancien Testament (Dt 6, 4-5), Jésus, d’après les évangiles synoptiques, ajoute « de toute ta pensée ». Il ne s’agit pas, à proprement parler, d’une modification, car pour les Hébreux, le cœur, l’âme et la force englobent la pensée. Néanmoins, que le Nouveau Testament ait pris la peine de l’expliciter me paraît important et significatif. Il disqualifie ainsi nettement une foi qui mépriserait ou négligerait la pensée.
Le sous-titre exprime l’ambition de ce recueil : faire entendre un plaidoyer et fournir des éléments pour un libéralisme évangélique. Je n’entends évidemment pas formuler un ensemble de positions ou de doctrines qui constitueraient une « orthodoxie » ou une « dogmatique » libérale ; un tel projet se contredirait lui-même. Je signale d’abord quelques repères utiles ; c’est l’objet de la première partie qui tente de situer et de décrire, sans l’enfermer dans une définition, le libéralisme évangélique. Je suggère ensuite des pistes de réflexion ; ce que fait la deuxième partie qui esquisse une interprétation libérale de quelques thèmes de la pensée chrétienne.
L’expression libéralisme évangélique n’est pas nouvelle (au début du vingtième siècle, le pasteur Charles Wagner caractérise la paroisse du Foyer de l’Âme qu’il venait de fonder en la qualifiant d’« évangélique libérale »). Elle peut toutefois surprendre. En effet, dans le protestantisme, on a l’habitude d’opposer ceux qu’on nomme évangéliques (en fait des groupes plus ou moins fondamentalistes) aux libéraux. En parlant de libéralisme évangélique, je ne propose nullement une alliance contre-nature entre des courants divergents. Je souligne qu’on ne doit pas réserver le qualificatif « évangélique » à l’un d’eux (on ferait sans doute mieux de l’appeler evangelical) et le refuser à d’autres. En fait, tous les chrétiens se réfèrent à l’évangile, même s’ils ne le comprennent pas tous de la même manière, et toutes les églises sont, dans leurs racines et dans leur intention, évangéliques. Ce terme s’applique à l’ensemble de ceux qui se réclament de Jésus le christ ; il leur est commun et ne doit pas servir à désigner certains et à les différencier d’autres. Si on trouve des « évangéliques » qui rejettent tout libéralisme, si on rencontre des libéraux qui se rattachent à d’autres sources et ont d’autres références que l’évangile (des libéraux philosophiques ou politiques, ou encore juifs, voire musulmans), il existe aussi des évangéliques libéraux. Ils ont été conduits au libéralisme par l’évangile et leur libéralisme se veut fidélité à l’évangile. Ce livre, ainsi que le journal Évangile et Liberté (et son cousin suisse Le Protestant) s’inscrivent dans leur lignée.

Penser la foi - Pour un libéralisme évangélique - par André GOUNELLE - Editeur VAN DIEREN



Top Ventes

Podcasts


Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Le Livre

livraison_reduction28982

« Chrétiennes méditations »

Top ventes

MULTIMEDIA


Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Viviane Rosen-Prest - Qui étaient les huguenots de Prusse ?
Alès 04.66.86.16.61 - Paris 01.42.45.07.44 - Cholet 02.41.58.01.17 - Rennes 06.41.68.32.08