under toolbar
banniere verticale

Thèmes

Le Livre

livraison_reduction30987

« Pour un culte agréable à Dieu »

Les galères et les galériens huguenots de Louis XIV

image Les galères et les galériens huguenots de Louis XIV image 2 Les galères et les galériens huguenots de Louis XIV

Pour l'instant il n'est pas possible de payer par carte bancaire. Merci de votre compréhension.





Disponibilité

Internet (3 ex.)
Alès (3 ex.)
Cholet (2 ex.)
Paris (5 ex.)
Rennes (1 ex.)
ISBN :
9782375910757
Editeur :
Auteur :
Info :
72 pages - Broché - - Prix 14,00 € Livraison reduite
Thèmes :
Statut :
Neuf
4e de couverture :
Connues depuis l'Antiquité, les galères sont rapides et maniables. Destinées à se lancer à l'abordage des bateaux ennemis, elles s'illustrent dans des batailles célèbres.
En France, c'est sous le règne de Louis XIV qu'une véritable flotte voit le jour. Marseille, la cité des galères, compte alors 12000 galériens !
Mais qui sont ces forçats ? Esclaves ou condamnés, ils sont marqués au fer rouge, à l'épaule, de trois lettres infâmantes, GAL. Louis XIV envoie notamment aux galères des protestants refusant de se convertir au catholicisme. Si ces galériens rament peu et se battent très occasionnellement, ils endurent des conditions de vie terribles, entre punitions et corvées.
Lorsqu'au milieu du XVIIIe siècle, il est décidé de mettre fin à la flotte des galères, trop coûteuse, les forçats sont affectés à un nouveau type de prison… le bagne.

Le calvaire des galériens a été tel qu'il est passé à la postérité : « Quelle galère ! » est une expression bien comprise de nos jours. C'est avec un récit fourmillant d'anecdotes que l'historien Jean-Paul Chabrol raconte cette tragique épopée.
Connues depuis l'Antiquité, les galères sont rapides et maniables. Destinées à se lancer à l'abordage des bateaux ennemis, elles s'illustrent dans des batailles célèbres.
En France, c'est sous le règne de Louis XIV qu'une véritable flotte voit le jour. Marseille, la cité des galères, compte alors 12000 galériens !
Mais qui sont ces forçats ? Esclaves ou condamnés, ils sont marqués au fer rouge, à l'épaule, de trois lettres infâmantes, GAL. Louis XIV envoie notamment aux galères des protestants refusant de se convertir au catholicisme. Si ces galériens rament peu et se battent très occasionnellement, ils endurent des conditions de vie terribles, entre punitions et corvées.
Lorsqu'au milieu du XVIIIe siècle, il est décidé de mettre fin à la flotte des galères, trop coûteuse, les forçats sont affectés à un nouveau type de prison… le bagne.

Le calvaire des galériens a été tel qu'il est passé à la postérité : « Quelle galère ! » est une expression bien comprise de nos jours. C'est avec un récit fourmillant d'anecdotes que l'historien Jean-Paul Chabrol raconte cette tragique épopée.

Les galères et les galériens huguenots de Louis XIV - par Jean-Paul CHABROL, Fréderic CARTIER-LANGE - Editeur ALCIDE



Top Ventes

Podcasts


Jack Thomas - Les défenseurs de Calas

Patrick Cabanel - La fabrique des huguenots

Gilles Teulié - Protestantisme et Apartheid en Afrique du Sud

Le Livre

livraison_reduction30987

« Pour un culte agréable à Dieu »

Top ventes

MULTIMEDIA


Jack Thomas - Les défenseurs de Calas

Patrick Cabanel - La fabrique des huguenots

Gilles Teulié - Protestantisme et Apartheid en Afrique du Sud

Jérémie Foa - Tous ceux qui tombent
Alès 04.66.86.16.61 - Paris 01.42.45.07.44 - Cholet 02.41.58.01.17 - Rennes 09.73.88.08.09