under toolbar
banniere verticale

Thèmes

Le Livre

livraison_reduction29464

«Huguenot, galérien et martyr»

Les chrétiens et la violence

image Les chrétiens et la violence





Disponibilité

Internet (2 ex.)
Alès (2 ex.)
Cholet (1 ex.)
Paris (2 ex.)
Rennes (avec délai)
Contactez-nous pour plus de renseignements.
ISBN :
9782354790417
Editeur :
Auteur :
Info :
252 pages - BROCHE - - Prix 22,50 € Livraison reduite
Thèmes :
Statut :
Neuf
4e de couverture :
Vous ne sortirez pas indemne de la lecture de ce livre.
Rarement les chrétiens ont reçu un appel aussi aigu et aussi décapant à se libérer de leurs compromissions séculaires avec la violence.
Rarement, depuis Soren Kierkegaard, la fidélité à Jésus-Christ a été à ce point décrite dans ses exigences les plus radicales.
Pour l'auteur, l'avenir de l'humanité se joue sur le sixième commandement, l'interdit du meurtre. En effet, cette loi doit être envisagée dans toute son ampleur, et notamment avec sa signification politique : il n'y a pas de dédoublement moral pour les chrétiens, une morale (éventuellement non-violente) pour la vie privée, et une morale (cynique et brutale) pour les relations entre peuples et nations, pour le champ politique et les rapports internationaux...
Or depuis la conversion de Constantin, la collusion du christianisme et de la puissance étatique et militaire est évidente : la morale chrétienne pour la sphère privée, pour la sphère des relations entre peuples et nations, il y a Mars, le dieu de la guerre...


Ces quelques mots sont extraits de la préface de Frédéric Rognon présentent le livre - publié en 1965 - et son auteur Jean Lasserre (1908 - 1983). La question posée est toujours d'actualité : Par leur attitude face au problème de la violence, les chrétiens rendent-ils un témoignage fidèle au Christ des Ecritures ? Ou bien le trahissent-ils ?

Jean Lasserre (1908-1983), après des études de théologie à Paris et New-York, a été pasteur engagé dans son Église réformée de France comme pasteur de paroisses ouvrières à Bruay-en-Artois, Maubeuge, Epernay, Saint-Etienne, Calais, mais aussi un militant luttant contre l'alcoolisme, la prostitution, le racisme, soutenant la Résistance, avocat de collaborateurs au moment de l'épuration, militant pour la paix, notamment au sein du Mouvement international de la Réconciliation dont il a été le secrétaire à Lyon. Il e été un ami de Dietrich Bonhoeffer.
Frédéric Rognon est professeur de philosophie à la Faculté de théologie, Université Mars Bloch de Strasbourg.
Vous ne sortirez pas indemne de la lecture de ce livre.
Rarement les chrétiens ont reçu un appel aussi aigu et aussi décapant à se libérer de leurs compromissions séculaires avec la violence.
Rarement, depuis Soren Kierkegaard, la fidélité à Jésus-Christ a été à ce point décrite dans ses exigences les plus radicales.
Pour l'auteur, l'avenir de l'humanité se joue sur le sixième commandement, l'interdit du meurtre. En effet, cette loi doit être envisagée dans toute son ampleur, et notamment avec sa signification politique : il n'y a pas de dédoublement moral pour les chrétiens, une morale (éventuellement non-violente) pour la vie privée, et une morale (cynique et brutale) pour les relations entre peuples et nations, pour le champ politique et les rapports internationaux...
Or depuis la conversion de Constantin, la collusion du christianisme et de la puissance étatique et militaire est évidente : la morale chrétienne pour la sphère privée, pour la sphère des relations entre peuples et nations, il y a Mars, le dieu de la guerre...


Ces quelques mots sont extraits de la préface de Frédéric Rognon présentent le livre - publié en 1965 - et son auteur Jean Lasserre (1908 - 1983). La question posée est toujours d'actualité : Par leur attitude face au problème de la violence, les chrétiens rendent-ils un témoignage fidèle au Christ des Ecritures ? Ou bien le trahissent-ils ?

Jean Lasserre (1908-1983), après des études de théologie à Paris et New-York, a été pasteur engagé dans son Église réformée de France comme pasteur de paroisses ouvrières à Bruay-en-Artois, Maubeuge, Epernay, Saint-Etienne, Calais, mais aussi un militant luttant contre l'alcoolisme, la prostitution, le racisme, soutenant la Résistance, avocat de collaborateurs au moment de l'épuration, militant pour la paix, notamment au sein du Mouvement international de la Réconciliation dont il a été le secrétaire à Lyon. Il e été un ami de Dietrich Bonhoeffer.
Frédéric Rognon est professeur de philosophie à la Faculté de théologie, Université Mars Bloch de Strasbourg.

Les chrétiens et la violence - par Frédéric ROGNON, Jean LASSERRE - Editeur OLIVETAN



Top Ventes

Podcasts


Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Le Livre

livraison_reduction29464

«Huguenot, galérien et martyr»

Top ventes

MULTIMEDIA


Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Viviane Rosen-Prest - Qui étaient les huguenots de Prusse ?
Alès 04.66.86.16.61 - Paris 01.42.45.07.44 - Cholet 02.41.58.01.17 - Rennes 09.73.88.08.09