under toolbar
banniere verticale

Thèmes

Le Livre

livraison_reduction30633

«Le chemin d'espérance»

Les Protestants du Languedoc et la justice royale de Louis XIV à la Révolution

image Les Protestants du Languedoc et la justice royale de Louis XIV à la Révolution





Disponibilité

Internet (1 ex.)
Alès (1 ex.)
Cholet (avec délai)
Paris (1 ex.)
Rennes (avec délai)
Contactez-nous pour plus de renseignements.
Sous-titre :
De l'obscurité à la lumière
ISBN :
9782745357229
Editeur :
Auteur :
Info :
494 pages - - Prix 85,00 € Livraison reduite
Thèmes :
Statut :
Neuf
4e de couverture :
Dès sa prise de pouvoir, Louis XIV cible les protestants et organise leur invisibilité par le biais de la loi et de son interprétation par les juges. La révocation de l'édit de Nantes (1685) parachève ce processus. Plus de culte public, les derniers temples sont détruits, les pasteurs pourchassés, l'état-civil protestant, dont le mariage, doit disparaître, remplacé par les cérémonies catholiques. Malgré tout, pendant le siècle qui mène à la Révolution, les protestants pratiquent une forme de désobéissance civile qui leur vaut peines de galères, d'enfermement, d'amendes collectives et, parfois, d'exécutions.
A partir de 1760, des avocats, des juristes et des intellectuels s'engagent à leur côté et transforment un droit d'oppression en droit de reconnaissance. Leur combat en faveur des familles Calas et Sirven, et pour la reconnaissance des mariages protestants marque l'histoire de France. Avec eux, Voltaire mène de grandes batailles contre le fanatisme et pour la tolérance. Jack Thomas analyse cette histoire vue du Languedoc et du ressort du parlement de Toulouse, où vivaient de nombreux protestants.
Il esquisse une riche galerie de portraits d'hommes et de femmes pris dans l'étau d'une justice longtemps partiale et de leurs défenseurs qui dénoncent son intolérance.
Dès sa prise de pouvoir, Louis XIV cible les protestants et organise leur invisibilité par le biais de la loi et de son interprétation par les juges. La révocation de l'édit de Nantes (1685) parachève ce processus. Plus de culte public, les derniers temples sont détruits, les pasteurs pourchassés, l'état-civil protestant, dont le mariage, doit disparaître, remplacé par les cérémonies catholiques. Malgré tout, pendant le siècle qui mène à la Révolution, les protestants pratiquent une forme de désobéissance civile qui leur vaut peines de galères, d'enfermement, d'amendes collectives et, parfois, d'exécutions.
A partir de 1760, des avocats, des juristes et des intellectuels s'engagent à leur côté et transforment un droit d'oppression en droit de reconnaissance. Leur combat en faveur des familles Calas et Sirven, et pour la reconnaissance des mariages protestants marque l'histoire de France. Avec eux, Voltaire mène de grandes batailles contre le fanatisme et pour la tolérance. Jack Thomas analyse cette histoire vue du Languedoc et du ressort du parlement de Toulouse, où vivaient de nombreux protestants.
Il esquisse une riche galerie de portraits d'hommes et de femmes pris dans l'étau d'une justice longtemps partiale et de leurs défenseurs qui dénoncent son intolérance.

Les Protestants du Languedoc et la justice royale de Louis XIV à la Révolution - De l'obscurité à la lumière - par Jack THOMAS - Editeur HONORE CHAMPION



Top Ventes

Podcasts


Gilles Teulié - Conférence - Protestantisme et Apartheid en Afrique du Sud

Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Le Livre

livraison_reduction30633

«Le chemin d'espérance»

Top ventes

MULTIMEDIA


Gilles Teulié - Conférence - Protestantisme et Apartheid en Afrique du Sud

Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé
Alès 04.66.86.16.61 - Paris 01.42.45.07.44 - Cholet 02.41.58.01.17 - Rennes 09.73.88.08.09