under toolbar
banniere verticale

Thèmes

Le Livre

livraison_reduction30987

« Pour un culte agréable à Dieu »

Le problème de la souffrance

image Le problème de la souffrance image 2 Le problème de la souffrance





Disponibilité

Avec délai
Contactez-nous pour plus de renseignements.
ISBN :
9782884170468
Editeur :
Auteur :
Info :
228 pages - BROCHE - - Prix 22,00 € Livraison reduite
Thèmes :
4e de couverture :
« Concilier la souffrance humaine avec l'existence de Dieu n'est un problème insoluble que si nous nous obstinons à attacher au mot amour un sens superficiel et à considérer l'ordre des choses comme si l'homme en était le centre. »
C.S. Lewis

Face à la souffrance, les philosophes et les théologiens ont souvent fait preuve d'arrogance. Ils veulent tout expliquer. Et même s'ils le font pour glorifier Dieu et consoler les hommes, le moyen n'est pas bon, parce qu'il n'est pas vrai.
C.S. Lewis évite ce piège. À une logique descendante, qui prétend tout connaître des desseins de Dieu et expliquer la finalité de tous nos maux, il préfère l'élan ascendant, qui part de notre expérience humaine, avec ses incertitudes, ses tâtonnements et ses ombres.
Sans escamoter les difficultés, et même en trébuchant, il nous encourage à ne pas repousser le message ami, l'irruption de la puissance de Dieu dans notre intimité, par le truchement de la venue du Christ.

Né à Belfast en 1898, Clive Staple Lewis fut professeur de littérature du Moyen-Âge et de la Renaissance au Magdalen College d'Oxford et à Cambridge. Il est mort à Oxford en novembre 1963. Élevé dans une ambiance anglo-catholique, il s'est émancipé en se cultivant. À Oxford, il est teinté de romantisme et tenté par l'occultisme. Mais il réagit et se veut réaliste. En France, pendant la guerre de 1914, il se croit encore athée. Mais il ne perd jamais le sens des valeurs les plus pures et il sait rester critique à l'égard de lui-même. Peu à peu, par des chemins imprévus, il redécouvre la foi en Dieu et finalement la foi au Christ. Sa vie privée a été traversée de dures épreuves et de joies profondes, dont il a peu parlé, mais dont il suffira de dire qu'il a accueilli les unes et les autres en conformité avec ses convictions.

C.S Lewis nous a laissé de brillants ouvrages de critique littéraire ainsi qu'une très riche œuvre narrative. Toutefois le public francophone l'a véritablement découvert au travers du monde de Narnia, qui forme l'arrière-plan de sept chroniques pour enfants.
« Concilier la souffrance humaine avec l'existence de Dieu n'est un problème insoluble que si nous nous obstinons à attacher au mot amour un sens superficiel et à considérer l'ordre des choses comme si l'homme en était le centre. »
C.S. Lewis

Face à la souffrance, les philosophes et les théologiens ont souvent fait preuve d'arrogance. Ils veulent tout expliquer. Et même s'ils le font pour glorifier Dieu et consoler les hommes, le moyen n'est pas bon, parce qu'il n'est pas vrai.
C.S. Lewis évite ce piège. À une logique descendante, qui prétend tout connaître des desseins de Dieu et expliquer la finalité de tous nos maux, il préfère l'élan ascendant, qui part de notre expérience humaine, avec ses incertitudes, ses tâtonnements et ses ombres.
Sans escamoter les difficultés, et même en trébuchant, il nous encourage à ne pas repousser le message ami, l'irruption de la puissance de Dieu dans notre intimité, par le truchement de la venue du Christ.

Né à Belfast en 1898, Clive Staple Lewis fut professeur de littérature du Moyen-Âge et de la Renaissance au Magdalen College d'Oxford et à Cambridge. Il est mort à Oxford en novembre 1963. Élevé dans une ambiance anglo-catholique, il s'est émancipé en se cultivant. À Oxford, il est teinté de romantisme et tenté par l'occultisme. Mais il réagit et se veut réaliste. En France, pendant la guerre de 1914, il se croit encore athée. Mais il ne perd jamais le sens des valeurs les plus pures et il sait rester critique à l'égard de lui-même. Peu à peu, par des chemins imprévus, il redécouvre la foi en Dieu et finalement la foi au Christ. Sa vie privée a été traversée de dures épreuves et de joies profondes, dont il a peu parlé, mais dont il suffira de dire qu'il a accueilli les unes et les autres en conformité avec ses convictions.

C.S Lewis nous a laissé de brillants ouvrages de critique littéraire ainsi qu'une très riche œuvre narrative. Toutefois le public francophone l'a véritablement découvert au travers du monde de Narnia, qui forme l'arrière-plan de sept chroniques pour enfants.

Le problème de la souffrance - par C.S. LEWIS - Editeur RAPHAEL



Top Ventes

Podcasts


Gilles Teulié - Conférence - Protestantisme et Apartheid en Afrique du Sud

Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Le Livre

livraison_reduction30987

« Pour un culte agréable à Dieu »

Top ventes

MULTIMEDIA


Gilles Teulié - Conférence - Protestantisme et Apartheid en Afrique du Sud

Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé
Alès 04.66.86.16.61 - Paris 01.42.45.07.44 - Cholet 02.41.58.01.17 - Rennes 09.73.88.08.09