under toolbar
banniere verticale

Thèmes

Le Livre

30069

«Mémoires de mes fantômes»

La réinvention du nom de Dieu

image La réinvention du nom de Dieu





Disponibilité

Internet (1 ex.)
Alès (1 ex.)
Cholet (avec délai)
Paris (1 ex.)
Rennes (avec délai)
Contactez-nous pour plus de renseignements.
Sous-titre :
Où donc Dieu s'en est-il allé ?
ISBN :
9782830917413
Editeur :
Auteur :
Info :
159 pages - Broché - - Prix 18,00 € Livraison reduite
Thèmes :
Statut :
Neuf
4e de couverture :
Cet écrit est l’essai de penser l’ébranlement de notre civilisation de l’oubli de Dieu, d’une part, la conscience de la présence agissante de Dieu dans le cours du monde, d’autre part. Oubli de Dieu : Dieu n’appartient pas à la réalité du temps présent. Non seulement les sciences de la nature n’en ont pas besoin pour expliquer l’origine et l’évolution du monde ; de manière tout empirique, la plupart de nos contemporains mènent leur vie sans aucune référence à Dieu. Et dans notre civilisation où tout paraît faisable, il n’y a pas de place pour Dieu. Ébranlement de notre civilisation : par le choc du réel. Il concerne la Terre, la société, les personnes. Il se traduit par un cri. Notre génération : la génération du cri. Quelle est la signification de ce cri, par-delà son appel à un sens de la vie, à la justice entre les humains, à un salut – une résilience – dans la perdition ? Le cri est ici interprété comme un nouveau commencement, à portée œcuménique et donc pour toute la Terre habitée, en train de se produire. Il tient à la réinvention du nom de Dieu.
Cet écrit est l’essai de penser l’ébranlement de notre civilisation de l’oubli de Dieu, d’une part, la conscience de la présence agissante de Dieu dans le cours du monde, d’autre part. Oubli de Dieu : Dieu n’appartient pas à la réalité du temps présent. Non seulement les sciences de la nature n’en ont pas besoin pour expliquer l’origine et l’évolution du monde ; de manière tout empirique, la plupart de nos contemporains mènent leur vie sans aucune référence à Dieu. Et dans notre civilisation où tout paraît faisable, il n’y a pas de place pour Dieu. Ébranlement de notre civilisation : par le choc du réel. Il concerne la Terre, la société, les personnes. Il se traduit par un cri. Notre génération : la génération du cri. Quelle est la signification de ce cri, par-delà son appel à un sens de la vie, à la justice entre les humains, à un salut – une résilience – dans la perdition ? Le cri est ici interprété comme un nouveau commencement, à portée œcuménique et donc pour toute la Terre habitée, en train de se produire. Il tient à la réinvention du nom de Dieu.

La réinvention du nom de Dieu - Où donc Dieu s'en est-il allé ? - par Gérard SIEGWALT - Editeur LABOR ET FIDES



Top Ventes

Podcasts


Gilles Teulié - Conférence - Protestantisme et Apartheid en Afrique du Sud

Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Le Livre

30069

«Mémoires de mes fantômes»

Top ventes

MULTIMEDIA


Gilles Teulié - Conférence - Protestantisme et Apartheid en Afrique du Sud

Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé
Alès 04.66.86.16.61 - Paris 01.42.45.07.44 - Cholet 02.41.58.01.17 - Rennes 09.73.88.08.09