under toolbar
banniere verticale

Thèmes

Le Livre

26615

Commentaire d'Ésaïe - volume 3

Programme des conférences

La nouvelle Judéophobie

image La nouvelle Judéophobie




Disponibilité

Internet (avec délai)
Alès (avec délai)
Cholet (avec délai)
Paris (1 ex.)
Contactez-nous pour plus de renseignements.
ISBN :
9782842056506
Editeur :
Auteur :
Info :
240 pages - BROCHÉ - - Prix : 14,20 €
Votre prix : 13,49 €
Thèmes :
Statut :
Neuf
4e de couverture :
Jamais, dans la France d'après-guerre, les amalgames antijuifs n'ont circulé dans autant de milieux sociaux en rencontrant aussi peu de résistance intellectuelle et politique. Jamais non plus, depuis l'automne 2000, les incidents antijuifs ne se sont à ce point multipliés sans provoquer de grandes … [lire +]
Jamais, dans la France d'après-guerre, les amalgames antijuifs n'ont circulé dans autant de milieux sociaux en rencontrant aussi peu de résistance intellectuelle et politique. Jamais non plus, depuis l'automne 2000, les incidents antijuifs ne se sont à ce point multipliés sans provoquer de grandes manifestations de style antiraciste. Il importe donc de s'interroger sur cette apparente « banalisation » des attitudes et des comportements judéophobes. Car une nouvelle vague de judéophobie, d'extension planétaire, est aujourd'hui observable, qui se fonde sur un amalgame polémique entre Juifs, Israéliens et « sionistes », fantasmés comme les représentants d'une puissance maléfique. Pour les nouveaux antijuifs, tous les malheurs du monde s'expliquent par l'existence d'Israël. Leur principal thème d'accusation, diffusé notamment par les milieux islamistes transnationaux et les héritiers du tiers-mondisme, est que le « sionisme », loin d'être un nationalisme respectable comme le nationalisme palestinien, est un « colonialisme », un « impérialisme » et un « racisme ». Le vieil antisémitisme européen était un racisme spécifique, dirigé contre les Juifs. La nouvelle judéophobie planétaire consiste à retourner contre les Juifs l'accusation de racisme. Voilà ce qu'il s'agit de penser et de combattre : le monstre idéologique qu'est un « antiracisme » antijuif.

Philosophe, politologue et historien des idées, Pierre-André Taguieff est directeur de recherche au CNRS (Cevipof) et enseigne à l'Institut d'études politiques de Paris. On lui doit notamment Résister au bougisme (Mille et une nuits, 2001).
Avis :
Il serait dramatique, et éminemment regrettable, qu'aucune voix ne s'élève aujourd'hui pour dénoncer « l'antisémitisme », dont les manifestations spectaculaires se sont multipliées au cours des deux dernières années - sans que les médias ne leur accordent la moindre place, à quelques exceptions prè… [lire +]
Il serait dramatique, et éminemment regrettable, qu'aucune voix ne s'élève aujourd'hui pour dénoncer « l'antisémitisme », dont les manifestations spectaculaires se sont multipliées au cours des deux dernières années - sans que les médias ne leur accordent la moindre place, à quelques exceptions près, - au moment même où se produit une très forte résurgence. Pierre-André Taguieff nous alerte sur cette seconde vague, post-nazie, ayant pris une forme tout à fait nouvelle : héritière des arguments traditionnels de l'antisémitisme, elle allie antisionisme et processus d'islamisation. Il la nomme nouvelle judéophobie. Ses expressions les plus récentes : en France, la multiplication des actes délinquants contre des synagogues, mais aussi les insultes et menaces adressées à des familles juives installées en banlieue, et tout récemment, un certain match de football France-Algérie ; au niveau international, la conférence de Durban, à la fin du mois d'août 2001, au cours de laquelle se jouèrent des pressions énormes pour stigmatiser et exclure les organisations israéliennes et juives ; et puis, les déclarations d'Oussama ben Laden depuis le 11 septembre. Dans le nouveau contexte géopolitique qui s'est brutalement dessiné, les intellectuels et la presse français restent curieusement muets, comme pétrifiés. Ils sont pris entre les thématiques de la victimisation sociologique des jeunes de banlieue et la dénonciation du fanatisme islamique. Pourtant, il est urgent de refuser intolérance et fanatisme, de décrire une évolution inquiétante très précisément, et de dénoncer toute pensée « amalgamante ». Le livre est né d'une communication donnée par l'auteur au Sénat lors du colloque « Les nouveaux visages de l'antisémitisme », le 14 octobre 2001.

La nouvelle Judéophobie - par Pierre-André TAGUIEFF - Editeur MILLE ET UNE NUITS



Top Ventes

Podcasts


Viviane Rosen-Prest - Qui étaient les huguenots de Prusse ?

Nathalie Szczech - Calvin le polémiste

Valentine Zuber - Le protestantisme est-il à l'origine des Droits de l'Homme ?

Le Livre

26615

Commentaire d'Ésaïe - volume 3

Programme des conférences

Top ventes

MULTIMEDIA


Viviane Rosen-Prest - Qui étaient les huguenots de Prusse ?

Nathalie Szczech - Calvin le polémiste

Valentine Zuber - Le protestantisme est-il à l'origine des Droits de l'Homme ?

Christian Bassac et Jean-Philippe Qadri - Jaques Ellul, l'espérance et la Liberté
Tél. : Alès 04.66.86.16.61 - Paris 01.42.45.07.44 - Cholet 02.41.58.01.17