under toolbar
banniere verticale

Thèmes

Le Livre

livraison_reduction28550

« A lui soit la gloire dans l'Eglise »

L'Europe et les réformes au XVIe siècle

image L'Europe et les réformes au XVIe siècle




Disponibilité

Internet (avec délai)
Alès (avec délai)
Cholet (1 ex.)
Paris (avec délai)
Contactez-nous pour plus de renseignements.
ISBN :
9782729838119
Editeur :
Auteur :
Collection :
Info :
264 pages - BROCHE - - Prix 19,80 € Livraison reduite
Thèmes :
Statut :
Occasion
4e de couverture :
Les religions sont-elles dangereuses ? Pourquoi et comment peuvent-elles conduire à l’affrontement alors qu’elles explorent l’au-delà et sa paix ? Les Réformes religieuses du XVIe siècle sont un formidable laboratoire pour examiner ces questions car elles ont débouché sur des guerres d’une sauvagerie inouïe et bâti en même temps l’Europe moderne en lui insufflant la méfiance à l’égard de tout radicalisme religieux.
Alors que la confrontation médiévale entre chrétiens et musulmans perdurait, que l’idée de croisade mobilisait encore, les chrétiens se divisaient sous l’impact des idées de Luther, Zwingli ou Calvin, véhiculées par les nouveaux médias imprimés. Celles-ci répondaient à tant d’angoisses et d’espérances déçues depuis Savonarole et Érasme… Chacun, persuadé de détenir la vérité, souhaitait parfois l’élimination de l’autre mais les conflits débouchaient aussi sur la paix.
C’est alors que les États européens imaginent plusieurs solutions pour maintenir la paix et l’ordre : un pouvoir institutionnel fort, la constitution de territoires homogènes du point de vue religieux, mais aussi la coexistence pacifique de plusieurs options religieuses sous l’autorité de l’État.
Pourquoi ces quêtes de salut, de vérité, de pureté ? Pourquoi le schisme est-il préféré à la négociation ? Comment le besoin de distinction confessionnelle peut-il se transformer en oppression des consciences ? Comment passe-t-on de la paix à la guerre et de la guerre à la paix ? Le tumulte des âmes et des armes de ce siècle prend pour nous d’étranges résonances.


Nicole Lemaitre est professeur d'histoire moderne à l'université Paris l (Panthéon-Sorbonne) et enseigne à l'Institut catholique de Paris-Institut supérieur d'études œcuméniques (théologie). Elle est notamment l'auteur de Histoire du christianisme. Pour mieux comprendre notre temps (Seuil, 2007), en co-direction avec Françoise Thélamon, Catherine Vincent, Alain Corbin ; Histoire des curés, en collaboration avec C. Vincent, M. Lagrée, L. Perrin (Fayard, 2002) ; Dictionnaire culturel du christianisme, en collaboration avec M. - T. Quinson et V. Sot (Cerf-Nathan, 1994) ; Saint Pie V (Fayard, 1994) ; Le Rouergue flamboyant. Clergé et paroisses du Rouergue. 1417-1563 (Cerf, 1988).
Les religions sont-elles dangereuses ? Pourquoi et comment peuvent-elles conduire à l’affrontement alors qu’elles explorent l’au-delà et sa paix ? Les Réformes religieuses du XVIe siècle sont un formidable laboratoire pour examiner ces questions car elles ont débouché sur des guerres d’une sauvagerie inouïe et bâti en même temps l’Europe moderne en lui insufflant la méfiance à l’égard de tout radicalisme religieux.
Alors que la confrontation médiévale entre chrétiens et musulmans perdurait, que l’idée de croisade mobilisait encore, les chrétiens se divisaient sous l’impact des idées de Luther, Zwingli ou Calvin, véhiculées par les nouveaux médias imprimés. Celles-ci répondaient à tant d’angoisses et d’espérances déçues depuis Savonarole et Érasme… Chacun, persuadé de détenir la vérité, souhaitait parfois l’élimination de l’autre mais les conflits débouchaient aussi sur la paix.
C’est alors que les États européens imaginent plusieurs solutions pour maintenir la paix et l’ordre : un pouvoir institutionnel fort, la constitution de territoires homogènes du point de vue religieux, mais aussi la coexistence pacifique de plusieurs options religieuses sous l’autorité de l’État.
Pourquoi ces quêtes de salut, de vérité, de pureté ? Pourquoi le schisme est-il préféré à la négociation ? Comment le besoin de distinction confessionnelle peut-il se transformer en oppression des consciences ? Comment passe-t-on de la paix à la guerre et de la guerre à la paix ? Le tumulte des âmes et des armes de ce siècle prend pour nous d’étranges résonances.


Nicole Lemaitre est professeur d'histoire moderne à l'université Paris l (Panthéon-Sorbonne) et enseigne à l'Institut catholique de Paris-Institut supérieur d'études œcuméniques (théologie). Elle est notamment l'auteur de Histoire du christianisme. Pour mieux comprendre notre temps (Seuil, 2007), en co-direction avec Françoise Thélamon, Catherine Vincent, Alain Corbin ; Histoire des curés, en collaboration avec C. Vincent, M. Lagrée, L. Perrin (Fayard, 2002) ; Dictionnaire culturel du christianisme, en collaboration avec M. - T. Quinson et V. Sot (Cerf-Nathan, 1994) ; Saint Pie V (Fayard, 1994) ; Le Rouergue flamboyant. Clergé et paroisses du Rouergue. 1417-1563 (Cerf, 1988).

L'Europe et les réformes au XVIe siècle - par Nicole LEMAÎTRE - Editeur ELLIPSES-MARKETING



Top Ventes

Podcasts


Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Viviane Rosen-Prest - Qui étaient les huguenots de Prusse ?

Le Livre

livraison_reduction28550

« A lui soit la gloire dans l'Eglise »

Top ventes

MULTIMEDIA


Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Viviane Rosen-Prest - Qui étaient les huguenots de Prusse ?

Nathalie Szczech - Calvin le polémiste
Tél. : Alès 04.66.86.16.61 - Paris 01.42.45.07.44 - Cholet 02.41.58.01.17