under toolbar
banniere verticale

Thèmes

Le Livre

livraison_reduction29464

«Huguenot, galérien et martyr»

L'Europe à l'époque moderne

image L'Europe à l'époque moderne




Disponibilité

Internet (avec délai)
Alès (avec délai)
Cholet (1 ex.)
Paris (avec délai)
Rennes (avec délai)
Contactez-nous pour plus de renseignements.
Sous-titre :
XVIe - XVIIIe siècle
ISBN :
9782200266172
Editeur :
Auteur :
Collection :
Info :
352 pages - broché - - Prix 43,70 € Livraison reduite
Thèmes :
Statut :
Neuf
4e de couverture :
L'Europe moderne renonçant à la vieille idée de monarchie universelle, pontificale ou impériale, naît au temps des fractures religieuses, politiques et militaires qui accompagnent l'apparition des monarchies nationales. La réflexion sur l'idée d'Europe est alors renvoyée à l'abstraction. Mais si, du modèle utopique de Thomas More au projet de paix perpétuelle de l'abbé de Saint-Pierre, les chimères ne manquent pas Sully ou Henri IV, Éméric Crucé, Comenius, Leibniz ou William Penn, elles posent déjà la vraie question du fédéralisme et des institutions supranationales.

En même temps, se développent une pensée juridique issue de Grotius et l'aspiration cosmopolite à une fraternité universelle. Non sans pragmatisme, une diplomatie de plus en plus structurée et active impose, au gré des congrès qui, à partir de 1648, rythment les grandes guerres européennes, une forme d'accord entre puissances, première ébauche d'une Europe qui récuse l'unité par la conquête tentée par la France révolutionnaire, puis impériale, au profit d'une entente négociée dont les institutions restent encore à mettre en œuvre en 1815.
L'Europe moderne renonçant à la vieille idée de monarchie universelle, pontificale ou impériale, naît au temps des fractures religieuses, politiques et militaires qui accompagnent l'apparition des monarchies nationales. La réflexion sur l'idée d'Europe est alors renvoyée à l'abstraction. Mais si, du modèle utopique de Thomas More au projet de paix perpétuelle de l'abbé de Saint-Pierre, les chimères ne manquent pas Sully ou Henri IV, Éméric Crucé, Comenius, Leibniz ou William Penn, elles posent déjà la vraie question du fédéralisme et des institutions supranationales.

En même temps, se développent une pensée juridique issue de Grotius et l'aspiration cosmopolite à une fraternité universelle. Non sans pragmatisme, une diplomatie de plus en plus structurée et active impose, au gré des congrès qui, à partir de 1648, rythment les grandes guerres européennes, une forme d'accord entre puissances, première ébauche d'une Europe qui récuse l'unité par la conquête tentée par la France révolutionnaire, puis impériale, au profit d'une entente négociée dont les institutions restent encore à mettre en œuvre en 1815.

L'Europe à l'époque moderne - XVIe - XVIIIe siècle - par Jean-Pierre BOIS - Editeur ARMAND COLIN



Top Ventes

Podcasts


Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Le Livre

livraison_reduction29464

«Huguenot, galérien et martyr»

Top ventes

MULTIMEDIA


Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Viviane Rosen-Prest - Qui étaient les huguenots de Prusse ?
Alès 04.66.86.16.61 - Paris 01.42.45.07.44 - Cholet 02.41.58.01.17 - Rennes 09.73.88.08.09