under toolbar
banniere verticale

Le Livre

livraison_reduction30987

« Pour un culte agréable à Dieu »

L'Ancien Testament commenté : Job

image L'Ancien Testament commenté : Job image 2 L'Ancien Testament commenté : Job

Pour l'instant il n'est pas possible de payer par carte bancaire. Merci de votre compréhension.





Disponibilité

Internet (1 ex.)
Alès (1 ex.)
Cholet (1 ex.)
Paris (1 ex.)
Rennes (1 ex.)
Sous-titre :
Texte intégral Nouvelle Bible Segond
ISBN :
9782227493889
Editeur :
Auteur :
Info :
143 pages - Relié - - Prix 21,90 € Livraison reduite
Thèmes :
Statut :
Neuf
4e de couverture :
Le livre de Job est un récit très ancien (entre les VIe et IVe siècles avant Jésus-Christ) auquel des parties ont été ajoutées. Job, qui est manifestement une figure fictive, sert à exposer le problème de la souffrance infligée à des innocents et à réfléchir aux différentes questions qui en découlent : est-ce la justice ou l'injustice qui l'emporte dans le monde et dans la vie ? Dans quelle mesure Dieu est-il responsable de tel ou tel état de fait ?
La seule réponse qui s'avère indiscutablement fausse est celle des amis de Job qui, pour préserver Dieu de toute critique, s'efforcent de montrer, que le malheur et la souffrance sont la conséquence de la culpabilité humaine. Tous les autres essais d'explication, y compris les reproches massifs que Job adresse à Dieu, comportent une part de légitimité.
Pour Thomas Krüger, peut-être était-ce l'intention même du livre de Job de montrer que de telles questions restent et doivent rester ouvertes. Selon lui, il serait en effet très discutable de recourir à des explications théologiques justifier la souffrance dans le monde plutôt que de protester contre elle et d'essayer de s'y opposer concrètement.
Le livre de Job est un récit très ancien (entre les VIe et IVe siècles avant Jésus-Christ) auquel des parties ont été ajoutées. Job, qui est manifestement une figure fictive, sert à exposer le problème de la souffrance infligée à des innocents et à réfléchir aux différentes questions qui en découlent : est-ce la justice ou l'injustice qui l'emporte dans le monde et dans la vie ? Dans quelle mesure Dieu est-il responsable de tel ou tel état de fait ?
La seule réponse qui s'avère indiscutablement fausse est celle des amis de Job qui, pour préserver Dieu de toute critique, s'efforcent de montrer, que le malheur et la souffrance sont la conséquence de la culpabilité humaine. Tous les autres essais d'explication, y compris les reproches massifs que Job adresse à Dieu, comportent une part de légitimité.
Pour Thomas Krüger, peut-être était-ce l'intention même du livre de Job de montrer que de telles questions restent et doivent rester ouvertes. Selon lui, il serait en effet très discutable de recourir à des explications théologiques justifier la souffrance dans le monde plutôt que de protester contre elle et d'essayer de s'y opposer concrètement.

L'Ancien Testament commenté : Job - Texte intégral Nouvelle Bible Segond - par Thomas KRÜGER - Editeur LABOR ET FIDES



Top Ventes

Podcasts


Jack Thomas - Les défenseurs de Calas

Patrick Cabanel - La fabrique des huguenots

Gilles Teulié - Protestantisme et Apartheid en Afrique du Sud

Le Livre

livraison_reduction30987

« Pour un culte agréable à Dieu »

Top ventes

MULTIMEDIA


Jack Thomas - Les défenseurs de Calas

Patrick Cabanel - La fabrique des huguenots

Gilles Teulié - Protestantisme et Apartheid en Afrique du Sud

Jérémie Foa - Tous ceux qui tombent
Alès 04.66.86.16.61 - Paris 01.42.45.07.44 - Cholet 02.41.58.01.17 - Rennes 09.73.88.08.09