under toolbar
banniere verticale

Thèmes

Le Livre

livraison_reduction27757

« Le bienfait de Jesus Christ crucifié »

Grandeurs et faiblesses de l'Église au Moyen-Âge

image Grandeurs et faiblesses de l'Église au Moyen-Âge




Disponibilité

Avec délai
Contactez-nous pour plus de renseignements.
ISBN :
9782204077385
Editeur :
Auteur :
Info :
336 pages - BROCHE - - Prix 28,00 € Livraison reduite
Thèmes :
4e de couverture :
Le titre de ce livre peut surprendre, car le Moyen Âge est en général considéré comme l'apogée de l'Église. L'auteur de cette synthèse d'une histoire de douze siècles, allant de la conversion de Constantin à la Réformation protestante, a voulu montrer comment l'Église catholique s'est solidement enracinée en Occident, soit en acceptant de collaborer avec les empereurs romains, puis les rois barbares, les Carolingiens et leurs successeurs (IVe-XIe siècle), soit en voulant diriger toute la société en combattant ses adversaires et en étendant son influence en Orient et même en Extrême-Orient (XIIe-XIIIe siècle). Sont également rappelés les efforts des hommes et des femmes, des religieux et des laïcs, généralement considérés comme des saints, pour réclamer des réformes sans toujours y parvenir. Donc des réussites et des grandeurs dont nous gardons encore quelques témoignages, mais aussi des faiblesses et des échecs. Le rêve d'une « civilisation chrétienne » n'a pas pu se réaliser.

Pierre Riché, professeur émérite d'histoire à l'université de Paris-X-Nanterre, est l'auteur de nombreux ouvrages sur l'histoire et la culture du Moyen Âge. Il a, par ailleurs, publié en 2003 aux Éditions du Cerf une biographie d'Henri Irénée Marrou, Henri Irénée Marrou, historien engagé. [lire +]
Le titre de ce livre peut surprendre, car le Moyen Âge est en général considéré comme l'apogée de l'Église. L'auteur de cette synthèse d'une histoire de douze siècles, allant de la conversion de Constantin à la Réformation protestante, a voulu montrer comment l'Église catholique s'est solidement enracinée en Occident, soit en acceptant de collaborer avec les empereurs romains, puis les rois barbares, les Carolingiens et leurs successeurs (IVe-XIe siècle), soit en voulant diriger toute la société en combattant ses adversaires et en étendant son influence en Orient et même en Extrême-Orient (XIIe-XIIIe siècle). Sont également rappelés les efforts des hommes et des femmes, des religieux et des laïcs, généralement considérés comme des saints, pour réclamer des réformes sans toujours y parvenir. Donc des réussites et des grandeurs dont nous gardons encore quelques témoignages, mais aussi des faiblesses et des échecs. Le rêve d'une « civilisation chrétienne » n'a pas pu se réaliser.

Pierre Riché, professeur émérite d'histoire à l'université de Paris-X-Nanterre, est l'auteur de nombreux ouvrages sur l'histoire et la culture du Moyen Âge. Il a, par ailleurs, publié en 2003 aux Éditions du Cerf une biographie d'Henri Irénée Marrou, Henri Irénée Marrou, historien engagé.

Grandeurs et faiblesses de l'Église au Moyen-Âge - par Pierre RICHÉ - Editeur CERF



Top Ventes

Podcasts


Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Viviane Rosen-Prest - Qui étaient les huguenots de Prusse ?

Le Livre

livraison_reduction27757

« Le bienfait de Jesus Christ crucifié »

Top ventes

MULTIMEDIA


Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Viviane Rosen-Prest - Qui étaient les huguenots de Prusse ?

Nathalie Szczech - Calvin le polémiste
Tél. : Alès 04.66.86.16.61 - Paris 01.42.45.07.44 - Cholet 02.41.58.01.17