under toolbar
banniere verticale

Thèmes

Le Livre

livraison_reduction30987

« Pour un culte agréable à Dieu »

Dieu obscur

image Dieu obscur




Disponibilité

Avec délai
Contactez-nous pour plus de renseignements.
Sous-titre :
Le sexe, la crainte et la violence dans l'Ancien Testament
ISBN :
9782830913675
Editeur :
Auteur :
Info :
118 pages - Broché - - Prix 18,30 € Livraison reduite
Thèmes :
4e de couverture :
Le Dieu de l'Ancien Testament peut être sujet à controverse. Il noie sa création sous le déluge, il exige d'Abraham qu'il sacrifie son fils, il élimine les premiers-nés des Égyptiens la nuit précédant l'exode ou supprime impitoyablement les Israélites qui s'étaient adonnés au culte du veau d'or. Au cours des siècles, nombre de chrétiens ou philosophes ont rejeté tout ou partie de l'Ancien Testament à cause de ces traits divins qui ne concordent pas, loin s'en faut, avec certaines images du Dieu bon et doux du Nouveau Testament. Alors, peut-on aujourd'hui croire ou (re)croire à un Dieu macho, cruel, despotique ou même purificateur ethnique ? Thomas Römer propose de relire les passages litigieux à la lumière des dernières recherches en Ancien Testament. Pour l'auteur, les traits à première vue rébarbatifs que Dieu arbore dans l'Ancien Testament sont là pour préserver la croyance de tout ronron dogmatique en lui instillant les visions inattendues d'un Dieu en prise avec la vie réelle de l'humanité.

Thomas Römer, né en 1955, est professeur au Collège de France depuis 2009. Il enseigne l'Ancien Testament à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l'Université de Lausanne. Dernier livre paru cher Labor et Fides, La première histoire d'Israël. L'Ecole deutéronomiste à l'œuvre, 2007. Il a également publié Moïse « lui que Yahvé a connu face à face », Gallimard (Découvertes), 2002.
Le Dieu de l'Ancien Testament peut être sujet à controverse. Il noie sa création sous le déluge, il exige d'Abraham qu'il sacrifie son fils, il élimine les premiers-nés des Égyptiens la nuit précédant l'exode ou supprime impitoyablement les Israélites qui s'étaient adonnés au culte du veau d'or. Au cours des siècles, nombre de chrétiens ou philosophes ont rejeté tout ou partie de l'Ancien Testament à cause de ces traits divins qui ne concordent pas, loin s'en faut, avec certaines images du Dieu bon et doux du Nouveau Testament. Alors, peut-on aujourd'hui croire ou (re)croire à un Dieu macho, cruel, despotique ou même purificateur ethnique ? Thomas Römer propose de relire les passages litigieux à la lumière des dernières recherches en Ancien Testament. Pour l'auteur, les traits à première vue rébarbatifs que Dieu arbore dans l'Ancien Testament sont là pour préserver la croyance de tout ronron dogmatique en lui instillant les visions inattendues d'un Dieu en prise avec la vie réelle de l'humanité.

Thomas Römer, né en 1955, est professeur au Collège de France depuis 2009. Il enseigne l'Ancien Testament à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l'Université de Lausanne. Dernier livre paru cher Labor et Fides, La première histoire d'Israël. L'Ecole deutéronomiste à l'œuvre, 2007. Il a également publié Moïse « lui que Yahvé a connu face à face », Gallimard (Découvertes), 2002.

Dieu obscur - Le sexe, la crainte et la violence dans l'Ancien Testament - par Thomas RÖMER - Editeur LABOR ET FIDES



Top Ventes

Podcasts


Michael Girardin - Le temple de Jérusalem

Jack Thomas - Les défenseurs de Calas

Patrick Cabanel - La fabrique des huguenots

Le Livre

livraison_reduction30987

« Pour un culte agréable à Dieu »

Top ventes

MULTIMEDIA


Michael Girardin - Le temple de Jérusalem

Jack Thomas - Les défenseurs de Calas

Patrick Cabanel - La fabrique des huguenots

Gilles Teulié - Protestantisme et Apartheid en Afrique du Sud
Tél. : Alès 04.66.86.16.61 - Paris 01.42.45.07.44 - Cholet 02.41.58.01.17