under toolbar
banniere verticale

Thèmes

Le Livre

livraison_reduction28550

« A lui soit la gloire dans l'Eglise »

Dieu de raison ou de violence ?

image Dieu de raison ou de violence ?





Disponibilité

Internet (10 ex.)
Alès (10 ex.)
Cholet (avec délai)
Paris (avec délai)
Contactez-nous pour plus de renseignements.
ISBN :
9782354795269
Editeur :
Auteur :
Gabriele PALASCIANO (sous la direction)
Info :
272 pages - Broche - - Prix 22,00 € Livraison reduite
Thèmes :
Statut :
Neuf
4e de couverture :
Le discours du Pape Benoît XVI à l’université de Ratisbonne en 2006 a suscité de nombreuses réactions, notamment dans les milieux musulmans qui ont monté en épingle un exemple que prenait Ratzinger pour étayer son propos. Au-delà de la polémique, le discours du théologien soulève la très importante question de l’articulation entre foi et raison et, par extrapolation, on pourrait dire entre fanatisme et raison en matière religieuse.
Au premier abord, il s’agit d’encourager une réflexion sérieuse sur le rapport entre religions et violence. Les théologies élaborées dans les monothéismes, et dans le cas particulier au sein du christianisme, sont appelées à s’interroger sur le rapport de leur tradition religieuse à l’altérité, sur leur confrontation avec la diversité, et sur l’insertion de cette foi en un Dieu unique dans un contexte marqué par le pluralisme de convictions.
La deuxième perspective ouvre une réflexion philosophique et théologique sur les représentations de Dieu. Les monothéismes sont invités à s’interroger sur l’identité de ce Dieu unique dont elles professent la foi et à critiquer, donc à démasquer ses images « démoniaques » qui représentent des « pathologies » de la foi.
La troisième perspective interroge les modèles de rationalité. Dans son Discours, le pape émérite constate que les contemporains sont fortement influencés par une logique scientifico-technologique, qui conditionne leur perception de la réalité et leur compréhension de Dieu, au point de creuser un fossé entre religion et science. Benoît XVI ne nie pas certains effets positifs de la modernité ou certains effets négatifs du fidéisme et propose donc de dépasser l’opposition stérile entre foi et rationalité moderne. Il revient ainsi aux théologiens contemporains, appartenant aux trois monothéismes, de s’engager pour une défense du rôle de la raison dans l’intelligence et l’existence croyantes.
Dans le présent ouvrage, Gabriele Palasciano donne la possibilité à dix-huit théologiens de diverses sensibilités et nationalités de creuser ces questions selon leur point de vue. Il invite les lecteurs que nous sommes à entrer dans ce débat et à interroger nos convictions.
Le discours du Pape Benoît XVI à l’université de Ratisbonne en 2006 a suscité de nombreuses réactions, notamment dans les milieux musulmans qui ont monté en épingle un exemple que prenait Ratzinger pour étayer son propos. Au-delà de la polémique, le discours du théologien soulève la très importante question de l’articulation entre foi et raison et, par extrapolation, on pourrait dire entre fanatisme et raison en matière religieuse.
Au premier abord, il s’agit d’encourager une réflexion sérieuse sur le rapport entre religions et violence. Les théologies élaborées dans les monothéismes, et dans le cas particulier au sein du christianisme, sont appelées à s’interroger sur le rapport de leur tradition religieuse à l’altérité, sur leur confrontation avec la diversité, et sur l’insertion de cette foi en un Dieu unique dans un contexte marqué par le pluralisme de convictions.
La deuxième perspective ouvre une réflexion philosophique et théologique sur les représentations de Dieu. Les monothéismes sont invités à s’interroger sur l’identité de ce Dieu unique dont elles professent la foi et à critiquer, donc à démasquer ses images « démoniaques » qui représentent des « pathologies » de la foi.
La troisième perspective interroge les modèles de rationalité. Dans son Discours, le pape émérite constate que les contemporains sont fortement influencés par une logique scientifico-technologique, qui conditionne leur perception de la réalité et leur compréhension de Dieu, au point de creuser un fossé entre religion et science. Benoît XVI ne nie pas certains effets positifs de la modernité ou certains effets négatifs du fidéisme et propose donc de dépasser l’opposition stérile entre foi et rationalité moderne. Il revient ainsi aux théologiens contemporains, appartenant aux trois monothéismes, de s’engager pour une défense du rôle de la raison dans l’intelligence et l’existence croyantes.
Dans le présent ouvrage, Gabriele Palasciano donne la possibilité à dix-huit théologiens de diverses sensibilités et nationalités de creuser ces questions selon leur point de vue. Il invite les lecteurs que nous sommes à entrer dans ce débat et à interroger nos convictions.

Dieu de raison ou de violence ? - par Gabriele PALASCIANO - Editeur OLIVETAN



Top Ventes

Podcasts


Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Viviane Rosen-Prest - Qui étaient les huguenots de Prusse ?

Le Livre

livraison_reduction28550

« A lui soit la gloire dans l'Eglise »

Top ventes

MULTIMEDIA


Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Viviane Rosen-Prest - Qui étaient les huguenots de Prusse ?

Nathalie Szczech - Calvin le polémiste
Tél. : Alès 04.66.86.16.61 - Paris 01.42.45.07.44 - Cholet 02.41.58.01.17