under toolbar
banniere verticale

Thèmes

Le Livre

livraison_reduction28550

« A lui soit la gloire dans l'Eglise »

Carnet de route

image Carnet de route image 2 Carnet de route





Disponibilité

Internet (2 ex.)
Alès (2 ex.)
Cholet (avec délai)
Paris (avec délai)
Contactez-nous pour plus de renseignements.
ISBN :
9791090740013
Editeur :
Auteur :
Info :
165 pages - BROCHÉ - - Prix 9,00 € Livraison reduite
Thèmes :
Statut :
Neuf
4e de couverture :
« Faire la route », une mode, un art de vivre ? Que cache une telle errance, cette folle liberté ? Il faut l’avoir vécue de près pour en parler avec quelque vérité.
Arraché à l’aisance aristocratique, trahi par sa mère, André très jeune, est précipité dans la dure expérience de la route, la solitude, la drogue. A travers ce texte nous suivons ses pas qui l’ont conduit des chemins caillouteux, du pavé des rues incertaines… aux portes de la grâce. Jusqu’à fonder une famille et s’intégrer à un peuple plus nombreux dont les liens d’amour tissent l’Eglise.
Par ce témoignage, André dévoile aussi les raisons profondes qui nous poussent à créer un abri pour accueillir ceux qui, chassés loin de leur demeure en ruine, désirent étancher leur soif. Rassasier leur âme. « Reçois dans ta maison le malheureux sans abris (…) partages ton pain (…) dénoue les liens de la méchanceté… renvoie libre. »

« Ma première rencontre avec ce manuscrit fut d’une émotion tout aussi intense qu’imprévue. André y exprime avec des mots justes, choisis, la souffrance des exclus, leurs parcours. J’y trouvais l’écho de ma propre vocation. Ce récit peut s’écouter comme une longue confidence, le cœur disponible. Un peu comme une promenade où l’on prend le temps d’être avec l’autre. De communier comme un bonheur qu’on savoure. On quitte à regret un tel livre tant on voudrait prolonger ce moment. »
Daniel Issarte,
pasteur et responsable d’une maison d’accueil protestante en Cévennes.

Extrait :
« Ce que j’étais en train de vivre, il m’a semblé qu’il ne me serait jamais possible de le décrire. La pluie, le froid. Trouver un manteau. Tout se paie : l’eau à boire, le morceau de viande, le pain. Il ne me restait plus qu’à marcher. Par un ultime soubresaut d’existence. Sans s’arrêter. Avancer pour ne pas tomber. Avancer pour aller plus loin. Plus loin est comme ici. Alors, plus loin encore. Jusqu’à ce que je me rende compte qu’il n’y a plus, de ‘‘plus loin’’. Que plus loin est ici. »
« Faire la route », une mode, un art de vivre ? Que cache une telle errance, cette folle liberté ? Il faut l’avoir vécue de près pour en parler avec quelque vérité.
Arraché à l’aisance aristocratique, trahi par sa mère, André très jeune, est précipité dans la dure expérience de la route, la solitude, la drogue. A travers ce texte nous suivons ses pas qui l’ont conduit des chemins caillouteux, du pavé des rues incertaines… aux portes de la grâce. Jusqu’à fonder une famille et s’intégrer à un peuple plus nombreux dont les liens d’amour tissent l’Eglise.
Par ce témoignage, André dévoile aussi les raisons profondes qui nous poussent à créer un abri pour accueillir ceux qui, chassés loin de leur demeure en ruine, désirent étancher leur soif. Rassasier leur âme. « Reçois dans ta maison le malheureux sans abris (…) partages ton pain (…) dénoue les liens de la méchanceté… renvoie libre. »

« Ma première rencontre avec ce manuscrit fut d’une émotion tout aussi intense qu’imprévue. André y exprime avec des mots justes, choisis, la souffrance des exclus, leurs parcours. J’y trouvais l’écho de ma propre vocation. Ce récit peut s’écouter comme une longue confidence, le cœur disponible. Un peu comme une promenade où l’on prend le temps d’être avec l’autre. De communier comme un bonheur qu’on savoure. On quitte à regret un tel livre tant on voudrait prolonger ce moment. »
Daniel Issarte,
pasteur et responsable d’une maison d’accueil protestante en Cévennes.

Extrait :
« Ce que j’étais en train de vivre, il m’a semblé qu’il ne me serait jamais possible de le décrire. La pluie, le froid. Trouver un manteau. Tout se paie : l’eau à boire, le morceau de viande, le pain. Il ne me restait plus qu’à marcher. Par un ultime soubresaut d’existence. Sans s’arrêter. Avancer pour ne pas tomber. Avancer pour aller plus loin. Plus loin est comme ici. Alors, plus loin encore. Jusqu’à ce que je me rende compte qu’il n’y a plus, de ‘‘plus loin’’. Que plus loin est ici. »

Les personnes ayant acheté ceci ont également acheté

Écoute la Bible N3 - Des histoires extraordinaires d'animaux
ISBN :
9782900319963
Editeur :
Auteur :
Vente :
Prix 5,00 €
Disponibilité :
En stock
Matthieu moitie
ISBN :
9782362491368
Editeur :
Auteur :
Vente :
Prix 13,90 €
Disponibilité :
En stock
Commentaire d'Ésaïe - Volume 1 / chapitres 1 à 29
Sous-titre :
Le Saint de toute la terre
ISBN :
9791090740020
Editeur :
Auteur :
Vente :
Prix 18,00 €
Disponibilité :
En stock
CD Avec des cris de joie n°07, 08, 09, 10
Sous-titre :
Garde ton cœur
ISBN :
3775000080402
Editeur :
Auteur :
Vente :
Prix : 15,00 €
Votre prix : 14,25 €
Disponibilité :
En stock
Calendrier Retim Mission - Cévennes
ISBN :
85146
Editeur :
Vente :
Prix : 10,00 €
Votre prix : 9,50 €
Disponibilité :
Avec délai
Puis ils posèrent leur sac...
Sous-titre :
D'après le récit de Thomas...
ISBN :
9791090740044
Editeur :
Auteur :
Vente :
Prix 5,00 €
Disponibilité :
En stock
Carnet de route - par André DE CHABANNES - Editeur MISSION TIMOTHEE



Top Ventes

Podcasts


Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Le Livre

livraison_reduction28550

« A lui soit la gloire dans l'Eglise »

Top ventes

MULTIMEDIA


Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Viviane Rosen-Prest - Qui étaient les huguenots de Prusse ?
Tél. : Alès 04.66.86.16.61 - Paris 01.42.45.07.44 - Cholet 02.41.58.01.17