under toolbar
banniere verticale

1895, massacre d'arméniens

image 1895, massacre d'arméniens




Disponibilité

Avec délai
Contactez-nous pour plus de renseignements.
Sous-titre :
Alphonse Cillière, consul de France à Trébizonde
ISBN :
9782708968974
Editeur :
Auteur :
Alphonse CILLIÈRE, Gérard DÉDÉYAN (presentation), Claire MOURADIAN (presentation), Yves TERNON (presentation)
Collection :
Info :
282 pages - Broché - - Prix 19,50 € Livraison reduite
Thèmes :
4e de couverture :
"J'ai eu l'occasion, étant, au début de ma carrière, consul de France à Trébizonde, d'assister au premier en date des grands massacres d'Arménie, le 8 octobre 1895.
J'avais recueilli sur place des renseignements précis et détaillés concernant ce terrible drame. La retraite venue après de longues années, des amis, dont je prise le jugement, m'ont conseillé de publier les notes que j'avais conservées. Ils m'ont représenté l'intérêt qu'il y aurait à faire la lumière aussi complète que possible, sur un événement dont les conséquences, proches et lointaines, accrurent encore la gravité et qui ouvrit, pour la nation arménienne, l'ère des grandes douleurs.
Le drame date de près de trente-cinq ans. Ceux qui y ont été mêlés directement sont morts. Quoique la vérité soit connue maintenant dans son ensemble, il serait utile de l'éclairer encore, de la préciser sur bien des points, de mettre en relief certaines figures. Me rendant à ces raisons, sans me préoccuper de savoir quand il pourra être publié, je me suis décidé à faire le récit que j'achève aujourd'hui."
"J'ai eu l'occasion, étant, au début de ma carrière, consul de France à Trébizonde, d'assister au premier en date des grands massacres d'Arménie, le 8 octobre 1895.
J'avais recueilli sur place des renseignements précis et détaillés concernant ce terrible drame. La retraite venue après de longues années, des amis, dont je prise le jugement, m'ont conseillé de publier les notes que j'avais conservées. Ils m'ont représenté l'intérêt qu'il y aurait à faire la lumière aussi complète que possible, sur un événement dont les conséquences, proches et lointaines, accrurent encore la gravité et qui ouvrit, pour la nation arménienne, l'ère des grandes douleurs.
Le drame date de près de trente-cinq ans. Ceux qui y ont été mêlés directement sont morts. Quoique la vérité soit connue maintenant dans son ensemble, il serait utile de l'éclairer encore, de la préciser sur bien des points, de mettre en relief certaines figures. Me rendant à ces raisons, sans me préoccuper de savoir quand il pourra être publié, je me suis décidé à faire le récit que j'achève aujourd'hui."

1895, massacre d'arméniens - Alphonse Cillière, consul de France à Trébizonde - par Alphonse CILLIÈRE, Gérard DÉDÉYAN, Claire MOURADIAN, Yves TERNON - Editeur PRIVAT


Tél. : Alès 04.66.86.16.61 - Cholet 02.41.58.01.17 - Rennes 09.73.88.08.09