under toolbar
banniere verticale

Thèmes

Le Livre

livraison_reduction28982

« Chrétiennes méditations »

1648, la Paix de Westphalie

image 1648, la Paix de Westphalie




Disponibilité

Avec délai
Contactez-nous pour plus de renseignements.
Sous-titre :
ou la naissance de l'Europ politique moderne
ISBN :
9782804800888
Editeur :
Auteur :
Collection :
Info :
213 pages - BROCHE - - Prix 19,90 € Livraison reduite
Thèmes :
4e de couverture :
Présentation de l'éditeur
La paix de Westphalie de 1648 met un terme à l'une des guerres les plus sanglantes de l'histoire, la guerre de Trente Ans, et signaler l'émergence de l'Europe moderne, celle des Etats-nations. Se met alors en place un échiquier politique dont l'objectif affiché est sa propre survie et auquel est attelée toute une série de mesures destinées à assurer sa pérennité, dont le sacro-saint respect de la souveraineté nationale et son corollaire : le devoir de non-ingérence. Ainsi s'installe, en 1648, un système de gestion des relations internationales à la fois complexe, efficient et durable qui va perdurer sous diverses formes jusqu'au XXe siècle et qu'on appellera le "système westphalien". A l'heure actuelle, alors que l'Europe débat sur sa constitution et que ses dirigeants caressent le rêve d'une Europe unie faisant face à la volonté hégémonique de la superpuissance américaine, l'idée de voir renaître un tel système est toujours d'actualité. L'ordre westphalien, mis à mal par deux guerres mondiales, semblait moribond à l'issue de la guerre froide : pourtant, aujourd'hui, un système de sécurité collective fondé sur le respect du droit international incarne pour beaucoup l'avenir des relations interétatiques. Ainsi l'ordre westphalien, malgré ses limites, a toujours bien fonctionné et l'on pourrait dire, pour paraphraser Winston Churchill, que jusqu'à preuve du contraire, il est peut-être le pire des systèmes, à l'exception de tous les autres. L'idée centrale de cet ouvrage est de comprendre la nature du système westphalien, donc de revenir à ses origines, c'est-à-dire à la paix qui fut signée en 1648 dans les villes de Münster et d'Osnabrück. Comment, pourquoi, dans quelles circonstances et par qui les traités de Westphalie furent-ils préparés et signés ? Dans quelle mesure cette paix fut-elle si réussie, et pourquoi l'ordre westphalien qui en découla fut-il si durable ?
Biographie de l'auteur
Arnaud Blin est spécialiste des relations internationales, il a publié notamment une Histoire du terrorisme, de l'Antiquité à Al-Qaida (avec G. Chaliand, Bayard, 2004), Le Désarroi de la puissance (Lignes de Repères, 2004), America is Back (avec G. Chaliand, Bayard, 2003).
Présentation de l'éditeur
La paix de Westphalie de 1648 met un terme à l'une des guerres les plus sanglantes de l'histoire, la guerre de Trente Ans, et signaler l'émergence de l'Europe moderne, celle des Etats-nations. Se met alors en place un échiquier politique dont l'objectif affiché est sa propre survie et auquel est attelée toute une série de mesures destinées à assurer sa pérennité, dont le sacro-saint respect de la souveraineté nationale et son corollaire : le devoir de non-ingérence. Ainsi s'installe, en 1648, un système de gestion des relations internationales à la fois complexe, efficient et durable qui va perdurer sous diverses formes jusqu'au XXe siècle et qu'on appellera le "système westphalien". A l'heure actuelle, alors que l'Europe débat sur sa constitution et que ses dirigeants caressent le rêve d'une Europe unie faisant face à la volonté hégémonique de la superpuissance américaine, l'idée de voir renaître un tel système est toujours d'actualité. L'ordre westphalien, mis à mal par deux guerres mondiales, semblait moribond à l'issue de la guerre froide : pourtant, aujourd'hui, un système de sécurité collective fondé sur le respect du droit international incarne pour beaucoup l'avenir des relations interétatiques. Ainsi l'ordre westphalien, malgré ses limites, a toujours bien fonctionné et l'on pourrait dire, pour paraphraser Winston Churchill, que jusqu'à preuve du contraire, il est peut-être le pire des systèmes, à l'exception de tous les autres. L'idée centrale de cet ouvrage est de comprendre la nature du système westphalien, donc de revenir à ses origines, c'est-à-dire à la paix qui fut signée en 1648 dans les villes de Münster et d'Osnabrück. Comment, pourquoi, dans quelles circonstances et par qui les traités de Westphalie furent-ils préparés et signés ? Dans quelle mesure cette paix fut-elle si réussie, et pourquoi l'ordre westphalien qui en découla fut-il si durable ?
Biographie de l'auteur
Arnaud Blin est spécialiste des relations internationales, il a publié notamment une Histoire du terrorisme, de l'Antiquité à Al-Qaida (avec G. Chaliand, Bayard, 2004), Le Désarroi de la puissance (Lignes de Repères, 2004), America is Back (avec G. Chaliand, Bayard, 2003).

1648, la Paix de Westphalie - ou la naissance de l'Europ politique moderne - par Arnaud BLIN - Editeur COMPLEXES ED.



Top Ventes

Podcasts


Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Le Livre

livraison_reduction28982

« Chrétiennes méditations »

Top ventes

MULTIMEDIA


Jérémie Foa - Conférence - Tous ceux qui tombent

Pierre-Yves Kirschleger - Conférence - L’Église réformée de France, une présence au monde (1938-2013)

Patrick Cabanel, Stéphane Zehr - Les "Mémoires" d'André Trocmé

Viviane Rosen-Prest - Qui étaient les huguenots de Prusse ?
Alès 04.66.86.16.61 - Paris 01.42.45.07.44 - Cholet 02.41.58.01.17 - Rennes 09.73.88.08.09